mardi, septembre 13, 2005

Canard à voile : jour 5

Jour 5 (le 17 mai)

06h. Une autre cruelle journée de notre dur périple s’amorce! Allons nous survivre encore aux nouvelles épreuves que ce jour va amener?
Je suis assise dans le cockpit au soleil qui vient de se lever, avec mon ordinateur et mon café frais percolé.
Chacun son truc pour réveiller l’autre : moi c’était la ruse du café. Paul, lui, a rusé en éternuant à proximité de la cabine arrière. L’effet fut immédiat : il a réveillé tous ceux qui y dormaient! JM s’est recouché, son quart n’est qu’à 09h, après le mien. Je me suis levée et j’ai préparé du café (maintenant que je sais le faire!!!)

Nous sommes à 330 milles de notre point milieu et à 308 milles des Bermudes. Je viens d’aller voir les instruments : écho sur le radar à trois heures (ça, ça veut dire à la droite!) et à 6,18 milles. Je regarde avec les jumelles : c’est un navire marchand qui va nous passer en arrière très loin. Rien d’inquiétant. Allez, ouste, les navires marchants! Quelle plaie, hahaha! Pour une fois que ce n’est pas moi qui est dessus!

Pas un nuage dans le ciel. L’humidité de la nuit se dissipe. La navigation est vraiment facile depuis hier : en plus de faire beau, nous n’avons pas d’ajustement de voile à faire, le vent est constant en direction et en force.
Nous n’avons pas de nouvelles du monde extérieur. Je ne peux pas commenter l’actualité, nous ne savons rien de ce qui se passe ailleurs. Mais nous recevons toujours les fax météo d’environnement Canada donc nous n’avons pas été éradiqués par une guerre nucléaire.

Notre position à 16h : 34°05,6'N et 59°18,5'O

5 commentaires:

Tagmata a dit...

Il y a un truc qui me ferait vraiment peur si j'avais à prendre le bateau un jour : les vagues scélérates.

Tu en as déjà croisées ?

coyote des neiges a dit...

C'est quoi, des vagues scélérates???

Tagmata a dit...

ce sont des vagues de très grande taille, dangereuses, mortelles...

http://www.ifremer.fr/web-com/molagnon/jpo2000/conf.htm

coyote des neiges a dit...

Si tu regarde bien la première photo de ce post, tu pourras déceler sur mon visage les traces d'anxiété et d'effroi à la perspective des vagues scélérates.

Sans blague, non, je n'y ai pas pensé. Ceci dit, je te laisse la surprise à savoir si on en a vu une ou pas, et si nous avons fait naufrage ou pas ou si nous avons été attaqués par des Atlantes ou dévorés par des requins en chaleur. Un peu de suspence, que diable!

Lui-là a dit...

:o)

Rien de tel qu,un voyage qui se passe bien.