mardi, mai 24, 2005

Relâche jusqu'à vendredi

Le canard fait relâche jusqu'à vendredi pour cause de manque d'internet dans la campagne reculée où votre rédactrice, en ce moment en vacances de King, de Baron et de toutes ces choses, va se reposer en arrachant des orties dans ses plates bandes.
Retour vendredi le 27 avec la suite des aventures palpitantes de coyote à vapeur!

8 commentaires:

ambreneige a dit...

ben je croyais qu'il n'y avait pas d'orties chez vous ? faudrait voir à voir à voir à pas dire n'importe quoi tout de même !
c'est qui ou quoi King et Baron ?

coyote des neiges a dit...

C'est que justement je n'étais pas chez moi au moment où je publiais mes anciens numéros du canard à vapeur (qui, à l'origine, étaient envoyés en courriels privés à une dizaine de personnes à chaque escale...)
Le King et le Baron, ce sont des navires à vapeur! (D'où «canard à vapeur», non ce n'est pas un blogue culinaire!)

nounoune de Frince a dit...

ahahahhahah ! merci de cette précision !
je vois que tu tiens désormais compte du fait que tu as entamé un parcours du combattant, heu un échange veux je dire, avec une NOUNOUNE !!!!!
qui de + d'être nounoune, te lit dans le désordre ! ah mais j'aime l'adversité !!

et les dizaines de personnes qui recevaient tes courriels, n'étaient que des intimes ? yavait pas une éditrice ?

coyote des neiges a dit...

J'adore tes différents pseudos!!!

Non, dans les dizaines de courriels, il y avait juste des ni-namis, pis mon papa à moi...

Lui-là a dit...

bon j'ai deviné... ah là là :)

Fredesk a dit...

Quoi qu'il en soit, n'arrache pas les orties car après les avoir laissées rouir tu pourras en faire un fil TRÈS solide. Utile pour broder et faire des bordures de vêtements aussi.

coyote des neiges a dit...

Hum... pas trop envie de porter des vêtements d'orties!

Fredesk a dit...

au Québec pousse une variété très urticante de l'ortie... l'ortie diodique, elle s'appelle. Mais un coup séchée, les pik pik tombent et rien ne pique plus.